Enrichissement: Triade de Renzulli + autres

La triade d’enrichissement de j. S. Renzulli

Quoi faire?

Enrichissement – Le défi de l’excellence CSAP

L’enrichissement à l’échelle de l’école tout entière met en évidence les dons et les talents de tous les élèves, développe ces dons et ces talents et aide les élèves à développer leurs dons et leurs talents dans le cadre d’un vaste éventail d’activités et d’expériences. Suite aux activités et aux expériences d’enrichissement, on repérera certains élèves qui ont besoin d’options supplémentaires en matière de programmation pour tenir compte des dons et des talents dont ils ont fait la preuve.
L’enrichissement dans l’enseignement et dans l’apprentissage
Le concept d’enrichissement dans l’enseignement et dans l’apprentissage se fonde sur les principes fondamentaux suivants (Renzulli, Gentry et Reis, 2003) :
1. Chaque apprenant est unique.
2. L’apprentissage se fait de façon plus efficace lorsque les élèves prennent du plaisir à faire ce qu’ils font.
3. L’apprentissage des élèves a plus de pertinence et est plus agréable lorsque
– le contenu et le processus sont acquis dans le cadre de problèmes réels et présents
– on améliore l’acquisition du savoir et des compétences en réflexion.
Enrichissement à l’échelle de l’école tout entière
L’enrichissement à l’échelle de l’école tout entière comprend un ensemble organisé de stratégies qui peuvent intégrer une combinaison des composantes suivantes :
• Groupes d’enrichissement : groupes d’élèves de différents niveaux qui ont indiqué qu’ils avaient des intérêts semblables et qui travaillent ensemble pendant une période donnée (de 6 à 8 semaines) en vue de produire un produit, un spectacle ou un service ciblé destiné à un auditoire approprié
• Écoles d’exploration et de développement des talents : groupes d’enrichissement au niveau secondaire axés sur un contenu des processus d’un niveau plus poussé, dans une matière particulière, sur une période de temps assez longue
• Modèle d’enrichissement à l’échelle de l’école tout entière : la triade de l’enrichissement (Renzulli et Reis, 1997) :
– Type I : activités d’exploration au niveau de base, axées sur les événements
– Type II : activités de développement des compétences, axées sur les méthodes et le matériel (comprenant une dimension de recherche, de réflexion, de résolution de problèmes ou de travail pratique)
– Type III : étude autonome de problèmes authentiques axés sur les produits ou sur un auditoire spécifique (projet d’enquête d’un niveau avancé basé sur les intérêts et les forces des élèves)
• Portfolios complets des talents : méthode utilisée pour rassembler et enregistrer des informations sur les capacités des élèves, leurs intérêts et les styles d’apprentissage qu’ils préfèrent (on peut utiliser tout un éventail de portfolio, comme le portfolio de vie/travail de l’élève néo-écossais)
• Événements et activités d’enrichissement pour les élèves : séminaires, défis pour l’école tout entière, conférenciers invités, centres d’apprentissage, ateliers, expos-sciences, festivals du savoir, etc.
Attributs et comportements des apprenants doués et talentueux
Il n’existe pas de critère unique permettant d’identifier les élèves doués, mais on considère généralement que les élèves qui font preuve d’un niveau supérieur à la moyenne sur le plan de leurs capacités, de leur créativité et de leur motivation vis-à-vis du travail sont des individus qui ont les comportements d’apprenants doués.
Parmi les attributs des apprenants doués, on note : la rapidité de l’apprentissage, l’ennui face à la répétition, la capacité de réfléchir de façon autonome ou abstraite, le désir de résoudre des problèmes « réels » et le fait d’avoir tout un éventail d’intérêts raffinés. Il ne s’agit pas d’une liste exhaustive et les élèves doués et talentueux ne présentent pas nécessairement tous ces attributs à tout moment.
Repérage des élèves doués et talentueux
Pour repérer les élèves doués et talentueux qui pourraient bénéficier d’un plan de programme individualisé, l’équipe de planification de programme prend en compte de multiples domaines et de multiples sources d’information, comme
• les résultats scolaires (travaux produits par l’élève, bulletins antérieurs, évaluations formelles et informelles en salle de classe, tests psychoéducatifs, journaux d’apprentissage personnels, etc.)
• les styles d’apprentissage, les forces de l’élève, ses intérêts et ses capacités particulières (inventaires, barèmes de notation, entretiens en tête-à-tête, portfolios, activités parascolaires et parallèles à la scolarité, passe-temps, informations fournies par les parents, etc.)
• les visions de l’élève et ses buts pour l’avenir (journaux personnels, inventaires des professions, intérêts au niveau communautaire, projets d’études secondaires et postsecondaires)
Stratégies et programmes pour élèves doués
Pour les élèves qu’on a repérés et qui ont besoin de défis plus poussés en réponse à leurs besoins uniques sur le plan intellectuel, artistique, créatif ou en matière de leadership, il faut envisager toute une combinaison de stratégies et d’options de programmation :
• programme d’études et enseignement différenciés (le fait de tenir compte des différences entre élèves a un impact sur les décisions qu’on prend concernant ce que les élèves doivent apprendre, le rythme auquel ils doivent effectuer leur apprentissage et le soutien dont ils ont besoin)
• regroupements flexibles (variations dans la composition des groupes et dans la durée)
• compression du programme d’études (simplification du programme d’études afin d’éviter les répétitions et d’accorder du temps aux élèves pour les projets de recherche de type III)
• thèmes généraux et unités d’étude multidisciplinaires
• autres programmes et options de cours, comme la validation des acquis, l’étude autonome, l’enseignement à distance, les programmes de fin de semaine et d’été, l’éducation coopérative, les cours en université ou en collège, le baccalauréat international, etc.
• cours des programmes des écoles publiques (PEP) de niveau avancé
• cours accélérés (permettant aux élèves de parvenir plus vite aux résultats d’apprentissage du programme d’études, en fonction de leurs besoins et de leurs capacités et conformément aux lignes directrices du conseil scolaire concerné)
• mentorat (professionnels et experts qui explorent les intérêts de l’élève et améliorent son niveau de compréhension)
• Le document Le défi de l’excellence – Guide de ressources pour l’enrichissement et l’enseignement aux élèves doués (ministère de l’Éducation, 1999) fournit un cadre pour l’élaboration d’activités d’enrichissement visant à améliorer l’apprentissage de l’élève.
T Ressources :
– The School-Wide Enrichment Model: A How-To Guide for Educational Excellence de J.S. Renzulli et S. M. Reis (1997)
– Enrichment Clusters: A Practical Plan for Real-World, Student-Driven Learning de J. S. Renzulli, M. Gentry et S. M. Reis
• Les centres d’apprentissage sont des zones aménagées dans la salle de classe ou dans l’école dans lesquelles les élèves sont invités à explorer à et examiner des concepts, des questions ou des thèmes spécifiques.
• Il faut que l’équipe de planification de programme soit composée des personnes qui sont responsables de l’apprentissage de l’élève. Elle comprend toujours la direction d’école ou la direction adjointe, les enseignants concernés et les parents de l’élève et peut comprendre l’élève lui-même. (Manuel de politique en matière d’éducation spéciale, politique 2.2)
T Vous pourrez obtenir plus d’information dans le document Le défi de l’excellence – Guide de ressources pour l’enrichissement et l’enseignement aux élèves doués et dans la série de cassettes vidéo « Le défi de l’excellence » disponible auprès des agences suivantes :
– site Web du ministère de l’Éducation de la Nouvelle-Écosse <www.ednet.ns.ca>
– liste des ressources autorisées du Bureau des manuels scolaires de la Nouvelle-Écosse
– divisions des programmes et des services du conseil scolaire
Si vous souhaitez obtenir plus de renseignements sur l’enrichissement à l’échelle de l’école tout entière, communiquez avec les interlocuteurs suivants :
• École : direction d’école
• Conseil scolaire : coordinateur des services aux élèves
• Ministère de l’Éducation : Division des services aux élèves (902) 424-7454
Le présent document est imprimé sur un papier composé à 100 % de fibres recyclées, qui a été traité sans utilisation de chlore.

Poster un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s